La fondatrice

Claire Hunout

"Passionnée d’écriture et d’échanges, j’ai d’abord fait de ma plume un travail. Formée à la communication au CELSA et au coaching professionnel chez International Mozaïk, j’ai travaillé en agence de communication pour de grands comptes (Total, Quick, CFAO…) avant de devenir Responsable des Editions Externes chez Pernod Ricard à un jeune âge. Forte de cette expérience reconnue par 5 prix de la profession (TopCom & Stratégies), j’ai lancé Soulever des Montagnes début 2018 pour contribuer à libérer la capacité à communiquer.

Je vous invite ici à découvrir trois chapitres de mon histoire". 

Chapitre 1

Tous les chemins mènent à l'écriture

« J’écris comme je respire : d’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours écrit dans des journaux intimes, entretenu des correspondances, alimenté des blogs, écrit des histoires. Bien que la majorité de ces écrits soient restés dans les tiroirs, l’écriture a été et continue à être un confident précieux, un moyen de rêver, de voyager, de me réapproprier les événements, d’inventer et d’initier. C’est le moyen grâce auquel je me projette et me construis. C’est cet amour du mot et de la rencontre qu’il sous-tend qui m’a amenée à débuter mon parcours professionnel dans la communication avec une conviction : le contenu est clé et permet de (re)donner du sens au quotidien ».  


Chapitre 2

Un travail cousu main

« Pendant plusieurs années, mon travail a consisté à écouter mes interlocuteurs – des journalistes, talents, experts – et à les questionner pour comprendre leurs attentes et la façon dont je pourrais y répondre en créant du contenu. Portraits, interviews, discours, scripts…Chaque contenu rédigé a été le fruit d’une rencontre. J’ai été une passeuse d’histoires, qui a récolté de la matière, à laquelle j’ai donné forme, pour ensuite les partager avec le plus grand nombre. 

Ce que j’aime dans ce métier, c’est la rencontre et l’échange qu’il implique, tout comme la mise en forme et la recherche du mot juste. A la façon d’un sculpteur devant l’argile, j’ai donné forme à un texte, à une prise de parole, à une histoire. C’est un travail cousu main, que je prolonge aujourd’hui sous une autre forme, en proposant à mes clients des accompagnements intégrant l'écriture, dont ils gardent des apports durables ». 

Chapitre 3

Une histoire de famille

« Le coaching est une histoire de famille avant d’être une aventure professionnelle. Nous sommes en effet coachs de mère en fille ! Anciennement DRH, ma mère a toujours été engagée pour faire vivre le côté humain de sa fonction. Formées à deux approches différentes, nous combinons nos deux regards intergénérationnels autour d’une même mission : révéler, mettre en lumière et énergiser les talents que nous accompagnons »